Approche culturelle du Japon

par Dominique BUISSON

 

Lundi : 8 octobre, 5 et 26 novembre 2018

 de 14h30 à 16h30 à l’auditorium de la Bibliothèque Abbé-Grégoire à Blois 

 

Politesse, sourire et prévenance au Japon

 La politesse, rite corporel, permet de fluidifier les rapports sociaux. Ce code de gestion de LA bonne distance puise sa spécificité autant dans la religion que dans la culture communautaire du riz, la gestion historique de la société, le code d’honneur des guerriers, le sens de l’hospitalité des aubergistes traditionnels ou encore le concept de «prévenance» des maîtres artisans. L’art du service est une autre facette de cette politesse sociale du Japon.

 

Dans l'intimité des Geisha

 Les geisha « celles qui excellent dans les arts », ont toujours fait fantasmer les Occidentaux. Elles appartiennent depuis 1660 au «monde des fleurs et des saules». Une geisha pratique le chant, la musique, la danse, la poésie, l’art de la conversation, la cérémonie du thé, l’art des fleurs et l’art de l’encens. Ce ne sont ni des prostituées, ni des courtisanes.

 

La conférence montre les différents éléments de maquillage, de coiffure et de costume qui permettent de comprendre l’évolution du statut de maiko (apprenties) à celui de geisha.

 

 La lumière des cathédrales et l'ombre des temples et sanctuaires japonais, réflexions sur la perception de l'architecture religieuse.

À l’opposé de la «métaphysique de la lumière» où l’architecture de la cathédrale est la représentation de la Jérusalem céleste, l’ombre au Japon est le «mystère profond» qui donne son sens religieux au temple bouddhique et aux sanc-tuaires shintô. Deux moyens opposés pour aboutir à la même chose : la transformation d’un lieu concret en un espace symbolique. Pour l’Occident, la lumière extérieure est «incarnée» lorsqu’elle se donne à voir à l’intérieur. Au contraire, le Japon se «retire derrière son ombre» dématérialisant l’espace et maintenant la lumière solaire strictement à l’exté-rieur… La lumière dit, l’ombre suggère.

  

 Inscription au tarif  de 30 € pour la série de 3 cours de 2 h