Autour de la justice sociale 

 

par Gilbert RICARD

  

Lundi : 19 novembre, 3 et 17 décembre 2018.

 14h30 à l'auditorium de la Bibliothèque Abbé-Grégoire

 

 La justice sociale est un élément sociétal important ; un sentiment trop prononcé d’injustice sociale peut être un facteur de fortes perturbations sociales.

 La justice sociale présente deux caractères : 

  • C’est une notion relative qui varie dans le temps et l’espace. Il appartient à chaque société d’établir le frontière entre ce qu’elle considère comme juste et ce qu’elle estime être injuste

  • C’est un concept multiforme qui a plusieurs composantes. Nous en avons retenu trois qui feront chacune l’objet d’une conférence :

Les Paradis Fiscaux 

 Les Paradis Fiscaux se sont développés dans l’indifférence quand ce n’est pas avec la complicité des pouvoirs publics. Pressés par l’opinion publique et par la nécessité de trouver de nouvelles ressources fiscales, ceux-ci ont commencé à réagir au niveau de l’OCDE et du G20. Mais les pouvoirs publics auront-ils la volonté politique de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires et fort bien connues. C’est un enjeu à la fois de démocratie et d’égalité. 

Réformer l’impôt pour changer la France

 L’impôt est au fondement même de notre démocratie républicaine et le payer est un acte citoyen.

 Il n’en demeure pas moins que le système fiscal français est de plus en plus injuste, inefficace économiquement et instable. Il doit donc être réformé dans le sens de la justice, de l’efficacité et de la simplicité ; ce faisant on transformera la France.

 Nous rappelons l’article 13 de la Déclaration des Droits de l’Homme : « Pour l’entretien de la force publique et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable ; elle doit être également répartie entre les citoyens en raison de leurs facultés ». 

 De scandaleuses inégalités

 De récents rapports montrent que les inégalités se sont considérablement accrues ces dernières décennies et qu’elles atteignent aujourd’hui des niveaux extraordinairement élevés et difficilement admissibles, mettant en danger la survie de notre système économique et social. Nous analyserons  ces inégalités ainsi que leurs causes et les raisons de leur progression. 

Inscription au tarif  de 30 € pour la série de 3 cours de 2h